Mafeu et les travaux ménagers

5.000 FCFA

Aline Fomete  est  née  à Douala,  le 08 mai 1986.  Journaliste  de  profession, son  premier livre Makwan  mon  bijou   paraît  en  2015  et  est   copté  06 mois après sa sortie, comme œuvre complémentaire au  programme  scolaire camerounais. Dans ce livre,  elle ballade son micro dans le cadre d’une émission radio diffusée et fait entendre la voix des sans voix. Elle dit les tourments de ces hommes et femmes qui croupissent dans le silence de l’indifférence sociale, et dont le goût de vivre s’est alterné avec les vicissitudes de la vie.

Djanga n’est pas propre

5.000 FCFA

Aline Fomete  est  née  à Douala,  le 08 mai 1986.  Journaliste  de  profession, son  premier livre Makwan  mon  bijou   paraît  en  2015  et  est   copté  06 mois après sa sortie, comme œuvre complémentaire au  programme  scolaire camerounais. Dans ce livre,  elle ballade son micro dans le cadre d’une émission radio diffusée et fait entendre la voix des sans voix. Elle dit les tourments de ces hommes et femmes qui croupissent dans le silence de l’indifférence sociale, et dont le goût de vivre s’est alterné avec les vicissitudes de la vie.

Dans la tourmente

4500 FCFCA

Donc vous avez accéléré la procédure pour le mariage ? – Je ne sais pas si on peut appeler cela mariage car mes parents m’ont remis à lui. Une fois là-bas, je ne savais pas ce que c’est que la ration. Sa petite sœur vivait avec nous. C’est elle qui faisait à manger. Après un mois elle m’a dit: « Tiens! Tu viens de te marier demande la ration à ton mari toi même! » Je l’ai fait, et il me donnait 300 francs CFA. Il me disait d’aller remettre à sa sœur. Et c’est ce que je faisais. Aline Fomete est née à Douala, le 08 mai 1986. Journaliste de profession, son premier livre Makwan mon bijou paraît en 2015 et est copté 06 mois après sa sortie, comme œuvre complémentaire au programme scolaire camerounais. Dans ce livre, elle ballade son micro dans le cadre d’une émission radio diffusée et fait entendre la voix des sans voix. Elle dit les tourments de ces hommes et femmes qui croupissent dans le silence de l’indifférence sociale, et dont le goût de vivre s’est alterné avec les vicissitudes de la vie.

VIOL

VIOL

— Je déteste surtout maman, disait Mbolo. Et tu sais pourquoi ? Parce que c’est son mari. C’est à cause d’elle qu’il vit avec nous.— Tu parles ! J’ai essayé de lui parler, mais elle ne comprend rien ! disait une voix qu’elle identifia comme étant celle de Matty. Et c’est elle qui l’encourage souvent à nous emmener dans ses ballades à la con ! Grande sœur, continua le petit garçon… la dernière fois où il m’a emmené en ballade c’était chez un type bizarre. Ils m’ont enfermé dans une chambre, et ensuite deux types sont entrés et m’ont forcé à faire ce que je faisais souvent avec notre pervers de beau-père. Et…Subitement, ils entendirent un bruit sourd au sol. Tous les deux enfants se regardèrent, terrorisés. Ils attendaient. Sûrement, leur bourreau avait compris. Comme personne ne venait, ils décidèrent de sortir de la chambre. Leur mère était affalée au sol.

Aline Fomete est née à Douala, le 08 mai 1986. Journaliste de profession, son premier livre, Makwan mon bijou, paraît en 2015 et est copté 06 mois après sa sortie comme œuvre complémentaire au programme scolaire camerounais. Ensuite, il y a eu son roman Dans la tourmente… où elle ballade son micro dans le cadre d’une émission radiodiffusée et fait entendre la voix des sans voix. Tais-toi ! est un autre roman qui parle du viol. Vous y découvrirez sous un autre angle Aline Fomete, qui a l’habitude de dire les tourments de ces hommes et femmes qui croupissent dans le silence de l’indifférence sociale, dont le goût de vivre s’est alterné avec les vicissitudes de la vie.

COMMENT MÉNER LE CAMEROUN À L’ÉMERGENCE EN 10 ANS

COMMENT MÉNER LE CAMEROUN À  L’ÉMERGENCE EN 10 ANS.Auteur image

Célestin Bedzigui, Chef Traditionnel et Homme Politique camerounais, diplômé en management de HEC Paris (MBA/ISA 82), également formé en Économie, Droit et Psychosociologie, Économétrie, Prévisions et prospective aux universités de Yaoundé au Cameroun, de Paris IX Dauphine en France et Mosiah University aux USA. Son parcours professionnel l’a doté d’une profonde expérience et de solides connaissances autant en gouvernance publique qu’en gestion des entités privées. Il aura été tour à tour Haut Fonctionnaire au Ministère des Finances du Cameroun, Cadre dirigeant d’entreprise privée et publique, Consultant international auprès des agences du système des Nations Unies, Investment Advisor chez Prudential Financial, une des plus grandes firmes de la Finance aux USA, entrepreneur à Wall Street où il a établi en 2008 une Agence spécialisée dans la notation des pays d’Afrique subsaharienne. Il a publié aux Éditions Prométhée à New York, en politique, La Maldémocratie, Ecrits et Propos de combat, en poésie, Mémorial contre l’oubli, O Kameroun mon amour, Temps et Vies

Les enfants et la propreté

Marie Noëlle MBAH

Décembre 2019

Roman Jeunesse

Format : 21 x 21 cm

Prix : 2 500 F CFA

Manol, de son vrai nom Marie – Noëlle MBAH, est une jeune auteure camerounaise

Qui fait ses premiers pas avec ce livre intitulé Les enfants et la propreté paru aux

éditions éclosion. Un livre qui a pour but de développer les bonnes attitudes chez

Les enfants grâce à l’hygiène.

 

D’ici danse

Élias BANESE BETARE

Septembre 2020

Poésie

Format : A5

Prix : 2 500 F CFA

Élias BANESE BETARE, professeur des lycées d’enseignement général (PLEG) est né le 07 février 1993 à Mbarang dans la région de l’Adamaoua (Cameroun). Sa formation professionnelle et académique en Histoire lui permet de comprendre certaines questions cruciales du monde, de saisir les égarements et surtout l’engagement de ceux pour qui le vivant doit être au centre des préoccupations l’humanité.

S’inscrivant ainsi dans la lignée des penseurs iconoclastes, cet esthète des mots et critique des maux a commis plusieurs textes parmi lesquels un essai intitulé «En saignant». Le présent texte d’expression poétique ne fait pas seulement de BANESE un enfant de l’Afrique, mais aussi un enfant du monde qui est obligé pour cela de pourchasser les ténèbres qui tissent et hantent la nuit, de défier la mort au nom de la vie.