Politiques publiques, action publique internationale et les grands événements sportifs internationaux

Armand ELONO ESSONO

Septembre 2020

Essai

Format : 16 x 24 cm

Prix : 20 000 F CFA / 30 €

Nous sommes désormais en mesure de produire une définition de l’action publique internationale. Celle-ci est le produit d’une interaction entre un État  ou groupe d’États  et une OING ou OI ou tout autre acteur de la communauté internationale qui, bien qu’agis par des logiques d’action différentes, s’entendent sur une ligne d’action commune, dans le but de réaliser, d’organiser ou de résoudre un problème, au niveau international, national ou local.

En conséquence,  les grands événements sportifs internationaux sont des politiques publiques sportives événementielles,  donc de l’action publique sportive internationale en ce qu’elles sont le produit d’une interaction entre un État  ou groupe d’États  et une OINGS qui, bien qu’agis par des logiques d’action différentes, s’entendent sur une ligne d’action commune, dans le but de réaliser, un évènement sportif unique de dimension planétaire sur le territoire de l’Etat choisi.

L’enquête empirique qui sous-tend ce livre et permet d’exposer ici les véridictions de cette réflexion, privilégie l’approche par la Policy network analysis. Celle-ci se propose d’analyser les logiques et valeurs des différents acteurs, d’observer leurs structures organisationnelles, d’étudier leurs circuits de pouvoir, de visiter les histoires petites et grandes des interactions qui émanent des différentes actions des acteurs pertinents préalablement identifiés. In fine, de comprendre comment fonctionnent concrètement les OINGS (FIFA, CIO) et  l’État  sportif, lorsqu’ils organisent, mettent en action sur le territoire d’un Etat, un événement sportif international.

Armand ELONO ESSONO est Docteur en Sciences Politiques de L’Université Droit et Santé de LILLE II, spécialiste en politiques publiques.  Chargé de cours à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), Coordonnateur du Master Communication et Action Publique Internationales (CAPI) et Membre du Laboratoire Politique Internationale de l’IRIC. Il est également chercheur au CERAPS-CNRS de Lille II. Membre de l’Union des Associations Internationales (Bruxelles).

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *