Management : Outils essentiels / Management : Toolkit of methodes

Joël NANA KONTCHOU

Janvier 2020

Approche Manageriale

Format : A5

Prix : 10 000 F CFA

Cette boîte à outils a été conçue pour aider les jeunes leaders à être performants dans des environnements complexes. Dans ces cadres atypiques, les écosystèmes d’exploitation locaux, les contraintes d’infrastructures et les opportunités spécifiques rendent nécessaire l’adaptation des concepts de gestion standard à l’environnement concerné.  Un leadership efficace dans ces conditions exige une sérieuse prise en compte des facteurs qui affectent chaque culture d’entreprise, notamment les réseaux d’affaires, le transport, les chaînes d’approvisionnement, la culture, l’éthique, le système juridique, les médias, etc.

Cette boîte à outils est le fruit de mes trente-cinq années d’expérience en exploitation et en management dans le secteur de l’énergie à travers le monde. Elle n’est pas spécifique à un secteur ou à un pays. Elle a été élaborée en réponse au constat que, dans certains contextes internationaux, les idées préconçues qui sous-tendent les théories commerciales conventionnelles ne correspondent pas aux réalités sur le terrain. Cette boîte à outils propose des méthodes qui permettent de faire face aux situations rencontrées à chaque étape et à chaque niveau de management.

Joël Nana Kontchou est un pur produit de l’École Nationale Supérieure polytechnique de Yaoundé. Il sort de cette prestigieuse école en 1984 comme ingénieur en mécanique et électricité. Dès  sa sortie d’école,  il est recruté par  le  géant mondial des services et d’équipements  pétroliers Schlumberger.  Pendant plus d’une  décennie,  de 1984  à  1995, il va parcourir les chantiers de  l’entreprise à  travers  le monde (Nigeria, Algérie, Egypte, Inde, Syrie…) comme ingénieur sur le terrain.  Par la suite, il va connaître une série de promotions à partir de 1996 qui baliseront la voie pour la vice-présidence de l’entreprise de 2004 à 2010 et puis  la direction générale Afrique Centrale et de l’Ouest dès 2010 avec sous ses ordres plus de 2400 employés. Son parcours déjà bien élogieux va le conduire en 2014 à la tête de la société ENEO (The Energy of Cameroon) qui remplace AES Sonel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *