Les enfants et la propreté

Marie Noëlle MBAH

Décembre 2019

Roman Jeunesse

Format : 21 x 21 cm

Prix : 2 500 F CFA

Manol, de son vrai nom Marie – Noëlle MBAH, est une jeune auteure camerounaise

Qui fait ses premiers pas avec ce livre intitulé Les enfants et la propreté paru aux

éditions éclosion. Un livre qui a pour but de développer les bonnes attitudes chez

Les enfants grâce à l’hygiène.

 

D’ici danse

Élias BANESE BETARE

Septembre 2020

Poésie

Format : A5

Prix : 2 500 F CFA

Élias BANESE BETARE, professeur des lycées d’enseignement général (PLEG) est né le 07 février 1993 à Mbarang dans la région de l’Adamaoua (Cameroun). Sa formation professionnelle et académique en Histoire lui permet de comprendre certaines questions cruciales du monde, de saisir les égarements et surtout l’engagement de ceux pour qui le vivant doit être au centre des préoccupations l’humanité.

S’inscrivant ainsi dans la lignée des penseurs iconoclastes, cet esthète des mots et critique des maux a commis plusieurs textes parmi lesquels un essai intitulé «En saignant». Le présent texte d’expression poétique ne fait pas seulement de BANESE un enfant de l’Afrique, mais aussi un enfant du monde qui est obligé pour cela de pourchasser les ténèbres qui tissent et hantent la nuit, de défier la mort au nom de la vie.

Management financier

Yves Alain SECKE

Septembre 2020

Approche managériale

Format : A5

Prix : 5 000 F CFA

«  (…) Dans le cadre de l’étude et la compréhension du Management Financier, agir sur l’entité financière c’est agir à tous les niveaux fonctionnels du traitement de l’argent, et pas seulement la tenue comptable. »

« Le Management Financier : c’est la gestion de l’entité financière de l’Entreprise (ou du particulier), s’aidant non seulement de la définition et l’implantation d’une structure (ossature) financière directive, mais également s’aidant de l’utilisation rationnelle et optimale d’outils, de méthodes, de principes et de valeurs l’environnant. »

« Malheureusement, dans la planification et/ou mise en place des stratégies (notamment financières), de nombreuses entreprises ou même les particuliers tiennent compte plutôt de la vérité financière au lieu de tenir compte de la réalité financière. La définition des stratégies doit se faire sur des indicateurs réels, c’est-à-dire qui correspondent aux réalités contextuelles non seulement de l’entreprise, mais aussi de son environnement. »

Né en 1988 à douala au Cameroun, Diplômé en Monnaie, Banque et Finance, Yves Alain NSECKE est Conseiller financier et Fondateur du cabinet financier indépendant CFP. La particularité dans son traitement de la gestion financière se situe dans le fait qu’il a une approche bien plus financière que comptable. Il a déjà consulté, coaché et formé plus de 600 cadres et managers d’entreprise, chefs d’entreprises et entrepreneurs. Il a donc une grande expérience dans la pratique du management d’entreprise, et surtout du management financier de par son parcours polyvalent dans divers domaines variés, notamment : Institutions Financière, Ressources Humaines, Cabinet de Management et leadership, etc.

Politiques publiques, action publique internationale et les grands événements sportifs internationaux

Armand ELONO ESSONO

Septembre 2020

Essai

Format : 16 x 24 cm

Prix : 20 000 F CFA / 30 €

Nous sommes désormais en mesure de produire une définition de l’action publique internationale. Celle-ci est le produit d’une interaction entre un État  ou groupe d’États  et une OING ou OI ou tout autre acteur de la communauté internationale qui, bien qu’agis par des logiques d’action différentes, s’entendent sur une ligne d’action commune, dans le but de réaliser, d’organiser ou de résoudre un problème, au niveau international, national ou local.

En conséquence,  les grands événements sportifs internationaux sont des politiques publiques sportives événementielles,  donc de l’action publique sportive internationale en ce qu’elles sont le produit d’une interaction entre un État  ou groupe d’États  et une OINGS qui, bien qu’agis par des logiques d’action différentes, s’entendent sur une ligne d’action commune, dans le but de réaliser, un évènement sportif unique de dimension planétaire sur le territoire de l’Etat choisi.

L’enquête empirique qui sous-tend ce livre et permet d’exposer ici les véridictions de cette réflexion, privilégie l’approche par la Policy network analysis. Celle-ci se propose d’analyser les logiques et valeurs des différents acteurs, d’observer leurs structures organisationnelles, d’étudier leurs circuits de pouvoir, de visiter les histoires petites et grandes des interactions qui émanent des différentes actions des acteurs pertinents préalablement identifiés. In fine, de comprendre comment fonctionnent concrètement les OINGS (FIFA, CIO) et  l’État  sportif, lorsqu’ils organisent, mettent en action sur le territoire d’un Etat, un événement sportif international.

Armand ELONO ESSONO est Docteur en Sciences Politiques de L’Université Droit et Santé de LILLE II, spécialiste en politiques publiques.  Chargé de cours à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), Coordonnateur du Master Communication et Action Publique Internationales (CAPI) et Membre du Laboratoire Politique Internationale de l’IRIC. Il est également chercheur au CERAPS-CNRS de Lille II. Membre de l’Union des Associations Internationales (Bruxelles).

Impossible

Faustin MVOGO

Février 2020

Roman

Format : A5

Format : 5 000 F CFA

Deux personnes qui ne se connaissaient pas entreprennent le voyage de Yaoundé à Maroua, un périple qui durera trente-deux heures. A mesure qu’ils voyagent, un sentiment diffus les rapproche. Trente-deux heures de connaissance géographique, humaine et culturelle du pays, trente-deux heures de compagnonnage forcé sur fond de discussion sur les exactions des terroristes qui mettent à mal la paix d’un pays.

«Le roman de Faustin Mvogo étonne par son titre IMPOSSIBLE ! Dès les premières pages, il prendra tonalité d’une écriture d’urgence sociale, dans un style alerte auquel le lecteur commence à s’habituer.»

Faustin MVOGO est professeur des Universités, critique littéraire et romancier. Son champ de prédilection ici et là inclut les questions identitaires et l’épistémologie socioculturelle autour des questions relatives aux compétences et au vivre-ensemble harmonieux.

Management : Outils essentiels / Management : Toolkit of methodes

Joël NANA KONTCHOU

Janvier 2020

Approche Manageriale

Format : A5

Prix : 10 000 F CFA

Cette boîte à outils a été conçue pour aider les jeunes leaders à être performants dans des environnements complexes. Dans ces cadres atypiques, les écosystèmes d’exploitation locaux, les contraintes d’infrastructures et les opportunités spécifiques rendent nécessaire l’adaptation des concepts de gestion standard à l’environnement concerné.  Un leadership efficace dans ces conditions exige une sérieuse prise en compte des facteurs qui affectent chaque culture d’entreprise, notamment les réseaux d’affaires, le transport, les chaînes d’approvisionnement, la culture, l’éthique, le système juridique, les médias, etc.

Cette boîte à outils est le fruit de mes trente-cinq années d’expérience en exploitation et en management dans le secteur de l’énergie à travers le monde. Elle n’est pas spécifique à un secteur ou à un pays. Elle a été élaborée en réponse au constat que, dans certains contextes internationaux, les idées préconçues qui sous-tendent les théories commerciales conventionnelles ne correspondent pas aux réalités sur le terrain. Cette boîte à outils propose des méthodes qui permettent de faire face aux situations rencontrées à chaque étape et à chaque niveau de management.

Joël Nana Kontchou est un pur produit de l’École Nationale Supérieure polytechnique de Yaoundé. Il sort de cette prestigieuse école en 1984 comme ingénieur en mécanique et électricité. Dès  sa sortie d’école,  il est recruté par  le  géant mondial des services et d’équipements  pétroliers Schlumberger.  Pendant plus d’une  décennie,  de 1984  à  1995, il va parcourir les chantiers de  l’entreprise à  travers  le monde (Nigeria, Algérie, Egypte, Inde, Syrie…) comme ingénieur sur le terrain.  Par la suite, il va connaître une série de promotions à partir de 1996 qui baliseront la voie pour la vice-présidence de l’entreprise de 2004 à 2010 et puis  la direction générale Afrique Centrale et de l’Ouest dès 2010 avec sous ses ordres plus de 2400 employés. Son parcours déjà bien élogieux va le conduire en 2014 à la tête de la société ENEO (The Energy of Cameroon) qui remplace AES Sonel.